Cette article un peu différent va vous donnez des informations pour mieux comprendre l’étrange métier qu’est critique de cinéma/littéraire.

Bonne lecture.

Qui sont-ils ?
Ils ne sont qu’une poignée à avoir le privilège de voir un film avant tout le monde pour le critiquer en toute liberté.
Les critiques cinéma font partie d’un cercle restreint de professionnels embauchés par la presse écrite spécialisée mensuelle, ainsi que dans les suppléments hebdomadaires de certains quotidiens. Studio magazine, Première, autant de supports où l’ancienneté et la qualité de la plume sévissent largement.

le nombre d’élus reste faible car le critique évolue généralement dans le milieu depuis un certain nombre d’années.

Il en connaît les habitudes et les personnalités incontournables, joue d’un carnet d’adresses bien rempli et se révèle souvent un passionné de ce domaine.

Ses qualités se situent donc essentiellement du côté du relationnel, son style lui permettant par ailleurs et en cas de grand talent, de se faire un nom.

Que fait-il ?
Le critique de cinéma est une personne qui propose une lecture d’un ou plusieurs films. Cette lecture, également appelée critique, est publiée essentiellement
dans la presse écrite.

De nos jours les critiques vidéos sur internet se sont développés. Notamment sur Youtube avec « le fossoyeur » ou « Durendal » qui compte pas moins d’un million d’abonnées.

Il demeure plusieurs façons d’aborder la critique.

Une première est celle de l’entrevoir comme avis personnel.

La  seconde est de la penser comme une analyse de film.

Le contenu d’une critique comprend généralement une approche cinéphile (restituer le film dans un genre ou une cinématographie),
une approche socio-politique et un caractère promotionnel.

Cependant, nombreux sont ceux qui la restreignent à un simple avis sur un film, celui qui fera que nous irons voir, ou non, le film.

Etymologie:
Le mot critique provient du grec  krisis, « crise », ce qui ne signifie pas pour autant que le critique doit se mettre en opposition avec l’œuvre, mais plutôt
à l’écart de celle-ci, il doit avoir une prise de recul sur l’œuvre.

Question:
diplômée d’un DUT information-communication, j’aimerais savoir quelle formation choisir pour
devenir critique de cinéma. Une formation en journalisme ou une formation dans le cinéma? En sachant qu’il me manque les deux. Je suis consciente qu’une
formation en journalisme ne permettrait pas d’acquérir assez de connaissances en cinéma mais également qu’une formation dans le cinéma serait peut-être
trop restreinte et ne me permettrait pas de bifurquer vers un autre domaine tel que critique musical ou littéraire. Ainsi, je suis partagée entre ces deux types
de formation. Merci d’avance pour votre réponse. Cordialement,

Réponse:
Titulaire d’un DUT information-communication par exemple, vous envisagez une formation vous permettant de viser le métier de critique de cinéma et hésitez entre une formation de journaliste et des études de cinéma.

Il n’existe pas, en France, de diplôme spécifique au métier de critique de cinéma. En Belgique et en Suisse, des écoles forment au métier de critique et
analyste de films (« la Toile filante », l’école de cinéma de Genève).

Le parcours choisi, journalisme ou cinéma, dépendra du « type de critique » que l’on a envie de devenir.

Il existe en effet des orientations différentes dans la façon d’exercer ce métier.

Certains critiques donnent un avis étayé mais subjectif, engageant le public à aller voir ou ne pas aller voir un film selon qu’ils l’auront jugé bon ou mauvais.
Ces professionnels s’adressent à des personnes qui cherchent à obtenir un avis sur la qualité de l’œuvre afin d’investir » ou non dans le prix d’une place de
cinéma, autrement dit au « grand public », le plus souvent dans des médias de masse.

D’autres critiques, qui pourraient également se faire appeler « analystes » de films, rédigent de véritables chroniques sur la signification de l’œuvre visionnée en
donnant des clés sur les techniques utilisées par le réalisateur pour rendre des effets précis, ou des références utiles pour comprendre le sens des scènes ou
situer le film dans son époque. Œuvrant dans un but plus culturel qu’informatif, ils s’adressent davantage à des puristes qui cherchent à approfondir leur
connaissance de la culture cinématographique, souvent par l’intermédiaire de support plus spécialisés.

Les études de journalisme ou de cinéma peuvent être utiles dans les deux cas et peuvent d’ailleurs être combinées : rien n’interdit de détenir un diplôme de
journaliste (utile pour pouvoir user d’une carte de presse) et de compléter sa formation par un diplôme en cinéma.

Certains masters peuvent être particulièrement indiqués : master recherche approches interculturelles du cinéma (Bordeaux),
masters recherche plus généralistes comme études cinématographiques (Lille 3, Paris Diderot), cinéma-audiovisuel (Montpellier, Paris Ouest Nanterre La Défense), études cinématographiques et audiovisuelles (Lyon 2, Paris-Sorbonne Nouvelle), master cinéma et audiovisuel spécialité théorie, histoire et esthétique
(Vincennes Saint-Denis) ou spécialité esthétique analyse et création ou encore histoire, théories archives (Paris Panthéon Sorbonne) ou encore master
professionnel journalisme culturel (Paris Sorbonne Nouvelle).

N’hésitez pas à vous informer plus précisément sur ces formations, en participant notamment à des journées portes ouvertes si vous en avez la possibilité. Tentez également d’obtenir des conseils des professionnels en exercice : certains
pourront vous apporter un éclairage intéressant qui vous aidera à faire votre choix.

Pour commencer, je vous invite à lire l’interview de  Pierre Murat, critique cinéma à la rédaction de Télérama.

Bonne journée 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s